• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LES PRIMAIRES DE L’ECOLE DU THOR COURENT POUR ELA

    20 octobre 2017

    ELA 1 (4)

    L’Association Européenne contre les Leucodystrophies (ELA) est une association de parents et de patients motivés et informés qui se partagent les responsabilités au sein d’ELA et unissent leurs efforts contre les leucodystrophies. Créée en 1992 et reconnue d’utilité publique par décret du 13 novembre 1996.

    Déployée depuis 24 ans dans le milieu de l’enseignement primaire et secondaire et depuis 8 ans dans le monde des entreprises, « Mets tes baskets et bats la maladie », elle est déclinée pour la première fois auprès du grand public sous la forme d’un challenge solidaire connecté. Partout en France, chacun peut affirmer son engagement pour battre les leucodystrophies en se mobilisant sur les réseaux sociaux.

    La ville de Sisteron ne déroge pas à la règle de ville solidaire et, c’est au stade du Thor que les élèves de l’école primaire Edouard Delaplane ont participés au profit de l’association ELA, en faisant des courses d’endurance. Monsieur le Maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU est venu féliciter les élèves, enseignants et participants à cette noble et belle association.

    Pour plus d’informations : www.ela-asso.com et sur www.metstesbaskets.org.

     

    JOESPHINE JULIEN NOUS A QUITTES

    20 octobre 2017

    Hommage Mme Julien

    La ville de Sisteron est en deuil car Madame JULIEN Joséphine était une personnalité hors du commun qui a marqué par sa générosité, son dévouement, sa gentillesse, notre cœur.

    Son parcours familial exemplaire auprès de son mari et de ses enfants à la ferme, son implication sans faille au Conseil Municipal de 1977 à 1995, sa participation comme bénévole auprès de nombreuses associations font de Fifi JULIEN une figure locale incontournable de notre belle ville.

    Fifi JULIEN comme nous l’appelions amicalement a fait partie du Comité de Jumelage d’Herbolzheim dont elle était Vice-Présidente d’honneur, de l’Office du Tourisme, du Club des Capucins, des Visitandines, de la Chambre d’Agriculture et de bien d’autres associations mais toujours dans la discrétion.

    J’ai eu l’immense joie de pouvoir encore plus l’apprécier quand de 1983 à 1995 elle a été adjointe à l’agriculture et qu’elle défendait avec force le terroir et la ruralité auxquels elle était très attachée.

    En même temps elle a élevé une famille nombreuse de 5 enfants, avait 11 petits-enfants et 14 arrières petits-enfants.

    Avec courage et détermination elle a dû affronter les grands chagrins de la vie avec la disparition de son mari et de son fils Georges.

    Quelle énergie il lui a fallu pour continuer à venir toutes les semaines sur le marché de Sisteron pendant plus de 40 ans.

    Elle défendait avec optimisme son quartier, elle qui pourtant était originaire des Alpes Maritimes. On lui doit la restauration de la Chapelle St Domnin dont elle s’est occupée avec passion.

    D’ailleurs, les pouvoirs publics ont su lui rendre hommage pour toutes ses actions qu’elle a menées.

    La médaille d’Or du Dévouement Universel, le Mérite Agricole, la Médaille d’Honneur de la Ville lui ont été décernées.

    Elle me disait souvent que si l’on ne devait retenir d’elle, qu’une phrase, c’était « toute ma vie j’ai essayé de faire du bien ».

    Et bien Fifi, on vous aimait, vous nous manquez déjà.

    Vous m’avez beaucoup aidé à la Mairie par vos conseils et jugements éclairés. Vous avez assisté ma famille quand Raymonde nous a quittés, vous étiez ce que l’on appelle une véritable amie.

    Reposez en paix, la ville de Sisteron et ses habitants ne vous oublieront jamais.

    J’adresse à ses enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants et à l’ensemble de sa famille mes plus sincères condoléances et mes affectueuses pensées.

    Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron

     

     

    DANIEL SPAGNOU INVITE DU JOURNAL DE D’ICI TV

    19 octobre 2017

    Interview D'Ici TV (1)

    Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron et président de la Communauté de communes du Sisteronais-Buëch était jeudi 19 octobre l’invité de la rédaction de D’ICI Midi dans les locaux de la télé locale des Alpes du Sud à Chorges, pour participer au journal de 12h et réagir à l’actualité locale et notamment sur les premiers mois de la nouvelle intercommunalité qui vient de voir le jour au 1er janvier 2017 et qui regroupe 62 communes, pour 24557 habitants, mais aussi sur la politique nationale. Il était interviewé par Barbara TORNAMBE et Jean-Marc PASSERON.

    Vous pouvez suivre l’actualité de D’Ici sur le canal 31 de la TNT, le canal 102 sur FRANSAT ou en streaming sur www.dici.tv.

     

    TRAVAUX DE RECALIBRAGE DU RAVIN DES MONDRONS

    19 octobre 2017

    Visite chantier

    Les crues du ravin des Mondrons provoquent des débordements au niveau du passage busé qui donne accès aux cinq propriétés situées à la montée des Coudoulets au quartier de la Chaumiane. Le ravin des Mondrons draine un bassin versant de 1.82 km2 et serpente le quartier de la Chaumiane sur une longueur de 2.75 km. Le débit maximum en période de retour de 100 ans est de 8 m3/s.

    Actuellement l’accès aux riverains est assuré par un passage à gué en béton dans lequel, deux buses de 600mm de diamètre permettent l’écoulement des eaux du ravin. Les buses existantes peuvent évacuer au maximum un débit d’eau de l’ordre de 1 m3/s. Lors des orages, le débit réel du ravin est nettement supérieur au débit pouvant transiter par les buses et provoque d’importants débordements à cet endroit. De plus, l’étranglement du ravin par ce passage busé engendre un amoncellement de branches et obture régulièrement les buses.

    Lorsque le ravin des Mondrons est en crue, l’accès aux habitations est impossible et dangereux. C’est pour des raisons de sécurité que la commune de Sisteron est en train de réaliser des travaux pour recalibrer ce passage busé afin d’éviter un éventuel accident.

    Afin de solutionner ce problème il est prévu de remplacer les buses existantes, par des cadres en béton préfabriqué d’une section de deux mètres carrés sur une longueur de quinze mètres, qui assureront le passage des débits de crues. Le projet a fait l’objet d’une mise en concurrence des entreprises. Les travaux sont réalisés par l’entreprise Minetto pour un montant de 60 000 € TTC.

    Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, Monsieur Michel AILLAUD, conseiller municipal délégué aux travaux et Monsieur Luc RICHAUD, des services techniques, sont venus sur place pour constater le bon déroulement des travaux.

    DEPART DE MONSIEUR LE SOUS PREFET DE BARCELONNETTE

    19 octobre 2017

    Départ Richard MIr (2)

    Mercredi 18 octobre, Monsieur Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron est venu saluer Monsieur Richard MIR, 106ème Sous-préfet de Barcelonnette, qui quitte la Vallée de l’Ubaye, pour la Normandie. Il a été nommé sous-préfet de Vire, dans le Calvados.

    Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron et président des maires des Alpes-de-Haute-Provence était présent pour saluer le travail de Monsieur Richard MIR auprès des maires du département et lui souhaiter bonne chance dans ses nouvelles fonctions. On notait la présence de nombreuses personnalités dont, Monsieur Bernard GUERIN, Préfet des Alpes-de-Haute-Provence, de Monsieur René MASSETTE, président du Conseil départemental 04, de Madame Sophie VAGINEY, présidente de la CCVUSP.

     

    DANIEL SPAGNOU INVITE DU JOURNAL DE D’ICI TV JEUDI 19 OCTOBRE

    18 octobre 2017

    677162tvcavousregarde

    Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron et président de la Communauté de communes du Sisteronais-Buëch sera l’invité jeudi 19 octobre de la rédaction de D’ICI Midi dans les locaux de la télé locale des Alpes du Sud à Chorges, pour participer au journal de 12h et réagir à l’actualité locale.

    Vous pouvez suivre l’actualité de D’Ici sur le canal 31 de la TNT, le canal 102 sur FRANSAT ou en streaming sur www.dici.tv.

     

    MON INTERVIEW DE LA PROVENCE

    18 octobre 2017

    twittds 1

    twittds 2_modifié-1

    L’ASSEMBLEE GENERALE DU COS

    17 octobre 2017

    AG COS Mairie (2)

    Le Comité des œuvres Sociales du personnel communal présidé par Monsieur Ulrich REUIL a tenu son assemblée générale, lundi 16 octobre salle du conseil municipal.

    Les nouveaux statuts et le règlement intérieur ont été votés à l’unanimité. La municipalité était représentée par Monsieur Daniel SPAGNOU, maire, Madame Christiane TOUCHE et Colette RODRIGUEZ, conseillères municipales et les membres du COS.

     

    JOURNEE DE TRAVAIL ET DE MEMOIRE POUR L’UNION DEPARTEMENTALE DES COMBATTANTS VOLONTAIRES DE LA RESISTANCE DES AHP

    16 octobre 2017

    AG Combattants Volontaires Résistance (9)

    Dimanche 15 octobre, l’Union Départementale des Anciens Combattants Volontaires de la Résistance des Alpes de Haute-Provence se sont réunis en Assemblée Générale, au restaurant du Cours à Sisteron. Ils se sont ensuite retrouvés au pied du Monument aux Morts où le Maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU, accompagné de Monsieur Arthur RICHIER et de Madame Arlette VIAL, fille de Jean VIAL qui a été le chef de l’Armée Secrète des Basses Alpes avec les Combattants Volontaires de la Résistance aux cotés de Louis MARTIN-BRET, tous deux co-Présidents de l’ONAC, ont déposé une gerbe.

    Monsieur le maire de Sisteron de rappeler : « Merci pour votre accueil et merci d’avoir choisi Sisteron pour votre Assemblée Générale. Vous connaissez mon attachement à votre association et à tout ce qu’elle représente.

    Madame VIAL, Monsieur RICHIER, vous en êtes les co-présidents depuis plusieurs années déjà et je sais que la tâche n’est pas toujours facile. Les membres de votre association – dont le but essentiel est « que la flamme de la Résistance ne s’éteigne pas » – ont le mérite de tout faire pour maintenir et développer le devoir de mémoire dont vous êtes les héritiers. Quelle plus noble tâche que celle-ci ! Le souvenir doit perdurer malgré les années qui voient disparaître petit à petit les témoins de cette terrible époque de notre histoire dont vous avez été.

    Votre courage, votre volonté de défendre à tout prix votre patrie, de venir en aide à vos concitoyens au péril de votre vie dans notre pays occupé. Soldats de l’ombre, que serait devenu ce pays sans votre engagement sans faille, sans vos actions logistiques, sans votre bravoure et votre soutien aux armées. Une génération s’éteint et il ne faut pas qu’avec elle, cette flamme que vous portez depuis toutes ces années s’éteigne à son tour. Dans chaque famille, il y a des descendants de militaires, de résistants, de déportés, de prisonniers de guerre, d’hommes et de femmes qui ont perdu la vie. Et dans chaque association patriotique, la question est la même : qui maintenant portera la flamme du souvenir ? Je souhaite de tout cœur que parmi les descendants de ces familles de héros, dans cette jeune génération qui a eu la chance de ne pas être confrontée à la guerre et à toutes les horreurs qui l’accompagnent, se trouvent celles et ceux qui prendront le relai. Chère Arlette, cher Arthur, Mes chers amis, les sacrifices et les souffrances qui ont été les vôtres méritent notre plus grand respect et j’espère que votre fidélité à cet idéal de justice, de paix et de liberté que vous défendez encouragera le soutien de nouveaux membres. Entretenir cette mémoire et ce patriotisme est le plus bel hommage que l’on puisse leur rendre. Que l’on puisse vous rendre. Acteurs anonymes, acteurs solitaires ou agissant au cœur d’un réseau, vous avez tout notre respect. Alors, je n’aurai plus qu’un mot pour vous toutes et tous : MERCI ! »

    Après la minute de recueillement, les membres de se retrouvaient au Cours, pour un apéritif convivial que se terminait cette cérémonie du souvenir dédiée aux Combattants de la Résistance, pour se poursuivre par un déjeuner.

     

    LA SATION LOUIS SOUFFLE SES 50 BOUGIES

    16 octobre 2017

    50 ans Station Louis (3)

    Samedi 14 octobre, Monsieur le maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU a eu le plaisir de fêter un très bel anniversaire pour les 50 ans de la station Louis, une véritable institution à Sisteron. En présence de Madame Odette Louis, de sa fille, petite fille, de sa famille et des amis de cette station plus que familiale.

    Monsieur le Maire de Sisteron avec émotion rappelait le parcours de Madame Odette LOUIS : « C’est avec un grand plaisir que j’accueille aujourd’hui Madame Odette Louis qui a repris la station d’essence, avenue de la Libération, il y a 50 ans cette année. Une longévité qui honore toute la famille qui est présente aussi à vos côtés, Madame Louis.

    Dans les années 60, vous passez vos vacances à Sisteron avec vos parents. A l’époque, vous êtes employée dans un magasin de chaussures à Marseille où la famille réside. En 1967, alors que vous êtes ici en vacances en famille, vous apprenez qu’une station essence est en vente. Courageuse et déjà téméraire, la jeune femme que vous êtes décide d’acquérir ce commerce avec l’aide de ses parents. La tête sur les épaules, vous refusez pourtant de signer un contrat avec la société pétrolière de l’enseigne existante ; une décision qui vous oblige à démarrer de zéro. Car, par voie de conséquence, les pompes, les cuves et les panneaux, sont retirés. Il faut tout refaire, mais cela ne vous arrête pas. Démarrer une affaire dans ces conditions, surtout en « n’étant pas d’ici », comme vous dites, n’est pas chose aisée et le premier client mettra trois semaines pour arriver jusqu’à vous !

    Evidemment, l’année suivante, comme chacun le sait, arrivent les grèves de 1968. Cependant, contrairement à ce qu’elles entraînent pour d’autres, elles seront plutôt une aubaine pour la station. Malheureusement, la perte de votre père vient assombrir votre satisfaction de voir évoluer votre commerce petit à petit. Avec courage et opiniâtreté vous continuez avec l’aide de votre maman. La vie continue et vous rencontrez Germain (Reynaud) qui sera à vos côtés au quotidien, dans le travail comme dans le privé. Et puis, en 1976, Isabelle, votre fille vient travailler avec vous.

    Son fils Ludovic,- qui est présent aujourd’hui – et sa fille Angélique, nés de son union avec Richard Comba, grandiront dans la station familiale. Et Isabelle est toujours là malgré les aléas de la vie qui n’épargnent personne dans les familles. Quelques sept ans plus tard c’est un autre deuil qui vous frappe avec le départ de votre maman, bien connue et appréciée par les sisteronais.

    Côté travail, le début des années 90 est dramatique avec la guerre du Golfe et les prix du carburant qui flambent. Garder la clientèle est vital et vous vendez alors le carburant sans aucune marge. Et, pour comble de malheur, vous êtes victime d’un grave accident qui sera lourd de conséquences pour votre santé. Détermination, passion, ténacité, il en faut pour tenir un commerce, subir les contraintes et surmonter les obstacles, s’adapter aux changements,… bref, se maintenir dans son activité. Mais là, vous n’avez plus le choix, il faut se résigner. Aussi, vous proposez à votre fille de prendre le relai ; de reprendre la station Louis, avec le soutien de Germain. Bien sûr, Isabelle accepte car elle est passionnée par ce métier qu’elle exerce à vos côtés et elle aime ce contact quotidien avec la clientèle.

    Il y a deux ans, Germain nous quitte à son tour et laisse un vide immense. C’est un nouveau choc et Isabelle tombe malade : 6 mois d’arrêt ! Mais la station reste ouverte car Richard, votre gendre, est là, avec vous Madame Louis, pour tenir le navire. Ainsi va la vie, avec des hauts et des bas, mais en ce qui vous concerne : quel bel exemple ! Un moral à toute épreuve et une famille solide, unie, qui se serre les coudes dans l’adversité.

    Et voilà 50 ans d’une belle histoire familiale, résumée en quelques lignes ! Un demi-siècle d’un dur labeur mais aussi le témoignage d’une belle osmose familiale. Madame Odette LOUIS, je vous félicite pour cette longévité, pour la personne respectable que vous êtes à tout point de vue. Aujourd’hui, je mets à l’honneur une fille, une épouse, une mère, une grand-mère, une arrière grand-mère,… La femme dynamique, le chef d’entreprise, que vous avez été…Vous pouvez être fière de votre parcours, de celui de votre famille, comme je suis fier de vous compter parmi mes administrés. Et je souhaite très sincèrement que cette station Louis portera encore longtemps et fièrement cette enseigne que vous avez créée. Aussi, au nom des Sisteronaises et des Sisteronais, des membres du Conseil Municipal et de moi-même, je tiens à vous remettre la Médaille d’Honneur Or de la Ville de Sisteron ; une ville qui vous a adoptée, vous et votre famille, et qui vous remercie. Félicitations. »