• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LES RESTOS DU CŒUR DE SISTERON SONT PRETS ET COMPTENT SUR VOUS !

    11 décembre 2018

    Ouverture Restos du Coeur (5)

    Mardi 11 décembre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, Madame Christiane TOUCHE Adjointe à la solidarité et, Madame Chantal VICENTE, directrice du CCAS sont venus saluer le formidable travail des bénévoles qui permettent à la structure locale des Restos du cœur Sisteronais de fonctionner, avec à leur tête Mesdames Gislaine ORTEGA et Patricia MICHELETTI.

    Depuis maintenant deux ans, au Tivoli, la Mairie de Sisteron met à la disposition des Restos du cœur le local, pour que les bénévoles assurent la distribution des colis.

    Alors que la pauvreté touche aujourd’hui plus de 8 millions de personnes (parmi lesquelles de plus en plus de familles, de jeunes et de retraités…), les valeurs de solidarité, souvent mises à mal, n’ont jamais été aussi indispensables. En 30 ans, le soutien des Français ne se s’est jamais démenti : que ce soit à travers les dons financiers, de compétence ou en nature, l’engagement bénévole ou le mécénat, la solidarité de nos concitoyens est intacte, et même plus forte que jamais. Depuis l’ouverture des frigos de l’Europe en 1987 et la mise en place de la loi Coluche en 1988 jusqu’au maintien de l’aide européenne destinée à l’aide alimentaire en 2013, sans omettre les concerts annuels des Enfoirés, les Restos ont souvent permis d’initier ces manifestations de générosité. Plus récemment encore, les Restos ont livré bataille pour l’encouragement des dons agricoles et la lutte contre le gaspillage alimentaire. Mais malgré toutes les bonnes volontés, il faut constater qu’il manque de bénévoles, avec depuis l’ouverture il y a quinze jours, 130 familles qui en sont bénéficiaires.

    Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter les Restos du cœur à Sisteron au 09.72.54.18.57, ils comptent sur vous !

     

    UNE DELEGATION DE LYCEENS RECUS EN MAIRIE DE SISTERON

    11 décembre 2018

    Manif Lycéens (5)

    Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron a reçu à leur demande quatre représentants des élèves du Lycée Paul Arène de Sisteron, qui manifestaient ce matin dans la ville. Les élèves ont fait part au Maire de leurs revendications et ce dernier leur a promis de les faire remonter auprès du Ministre de l’Education Nationale.

     

    MAGNIFIQUE MARCHE DE NOEL A ORAISON

    10 décembre 2018

    Marché Noël Malijai

    Je suis allé hier après-midi admirer la féerie de Noël à Oraison. Un spectacle magnifique, un grand bravo aux organisateurs, Richard CAU et André DEGIORDANO et surtout, courez à Oraison, vous ne le regretterez pas.

    LAURENT VOULZY EN CONCERT A SISTERON

    7 décembre 2018

    Réception Laurent Voulzy (17)

    Vendredi 7 décembre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, recevait dans la salle du conseil municipal, une foule venue nombreuse pour rencontrer Monsieur Laurent VOULZY, à quelques heures de son concert en la cathédrale de Sisteron. Un concert accompagné de deux musiciens, pour présenter son répertoire revisité dans un lieu unique. Un très beau cadeau de Noël avec quelques jours d’avance.

    « C’est un grand honneur que vous nous faites, Cher Laurent Voulzy, en ayant accepté notre modeste invitation ici en mairie de Sisteron. Que de chemin parcouru depuis « Rockollection » et cette année 1977 qui vous a révélé au grand public ! Depuis les Shadows jusqu’à Alexandre Lagoya, les ballades de Paul Mc Cartney, les rythmes des Beach Boys sans oublier le réalisme et la poésie de Brassens, toutes ces influences sont ancrées en vous. De plus, de votre extraordinaire rencontre avec Alain Souchon, paroles et musiques se sont naturellement mêlées puis assemblées en générant le meilleur. J’ai un faible pour un de vos anciens albums intitulé « Caché derrière ». Je crois même que vous aviez obtenu une Victoire de la musique pour celui-ci qui date de 1992…

    Depuis, Cher Laurent Voulzy, vous êtes devenu très précieux dans le cœur des Français. Votre popularité est discrète car on vous sent fragile, mais durable, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Et même lorsque vos nouveaux titres se font désirer, ce qui est arrivé assez fréquemment au cours de ces dernières décennies, on ne vous oublie pas. En 2012, vous avez débuté une tournée à travers la France, vous produisant dans des châteaux ou comme ce soir à Sisteron, dans des églises. Une proximité avec le public qui vous est chère, qui vous comble et certainement vous rassure. Bref, vous êtes, comme l’on dit ici en Provence, le « gâté » du public. C’est une dénomination très « paternaliste » et protectrice chez nous. Le « gâté » c’est le « préféré » ou le « chou chou » en quelque sorte, celui qui bénéficie d’une attention particulière, et à qui on pardonne presque tout… Merci en tous cas d’être avec nous ce soir et pour marquer ce moment inoubliable pour Sisteron, je vous prie d’accepter Cher Laurent Voulzy, en guise de reconnaissance et d’amitié toute provençale, cette médaille de notre ville qui est gravée à votre nom. » dira le maire de Sisteron.

    « Je suis très touché, ravi et honoré de recevoir cette médaille et de votre accueil si chaleureux. Je suis passé il y a longtemps à Sisteron sans m’y être arrêté et je vais enfin pouvoir découvrir votre belle ville, encore merci », dira Laurent VOULZY.

    Réception Laurent Voulzy (9)

    MIREILLE MATHIEU NUMERO 1

    6 décembre 2018

    SKM_C55818120617070

    Bravo Mireille! Numéro 1 du Top Classique Albums France pour son dernier CD « Mes Classiques ».

    MONSIEUR LE PREFET OLIVIER JACOB VISITE L’ABATTOIR MUNICIPAL DE SISTERON

    6 décembre 2018

    Visite Abattoir Préfet Olivier Jacob (8)

    Jeudi 6 décembre, Monsieur Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron recevait Monsieur Olivier JACOB, Préfet des Alpes-de-Haute-Provence, pour une visite du premier abattoir ovin de France à Sisteron. Monsieur Jacques PELLIER, Directeur, a eu le plaisir de faire la présentation de l’abattoir. On notait la présence de Madame Françoise GARCIN, adjointe aux affaires agricoles, de Monsieur Guillaume GARCIN, président de l’abattoir et de César, de Madame Mireille DERAY, directrice à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP).

    Le Directeur évoquait les forces et les opportunités de l’abattoir, à savoir, la forte capacité d’abattage, l’outil de pointe, l’expérience et le savoir-faire, le personnel compétent, la certification ISO 9001version 2015. Depuis 2017 d’importants travaux de modernisation ont eu lieu avec la rénovation de la triperie. Il revenait sur la progression du niveau d’abattage dont 99% d’animaux provenant de France et 85% de PACA. Mais aussi, le terrible incendie criminel qui n’a heureusement pas impacté l’outil de travail grâce au travail de tous, employés, assureurs, banques et le soutien sans faille de la Préfecture et de la municipalité. « L’abattoir municipal de Sisteron, constitue une des pièces maîtresses du tissu économique de Sisteron et de ses environs. En raison de sa situation et de son importance, ce sont actuellement plus de 50 emplois directs et 250 emplois indirects qui dépendent de son activité et de sa bonne marche. L’agneau est plus qu’un symbole, il est le témoignage de savoir-faire ancestraux, d’une tradition bien ancrée qui se perpétue de génération en génération. » dira Monsieur PELLIER.

    Monsieur Daniel SPAGNOU félicitait Monsieur PELLIER, pour la qualité de son travail, la passion qui l’anime et, pour avoir fait de cet abattoir, un des plus modernes et respectueux des animaux de France et même d’Europe. « Avec Guillaume GARCIN, comme président et Jacques PELLIER, comme directeur, l’abattoir est dans de bonnes mains », dira le maire de Sisteron.

    Monsieur le Préfet à l’issue de la visite de l’abattoir dira : « Je vous félicite, votre abattoir est très bien tenu et dynamique ».

    .

     

    ELECTIONS PROFESSIONNELLES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

    6 décembre 2018

    Election 1

    Les élections professionnelles ont eu lieu jeudi 6 décembre dans toutes les collectivités de France pour désigner les représentants du personnel au Comité technique.

     

    UNE GRANDE FIGURE SISTERONAISE NOUS A QUITTES

    5 décembre 2018

    M. Raymond MICHEL

    C’est avec beaucoup de peine que j’ai appris le décès de Raymond Michel, un homme passionné et profondément attaché à sa ville de Sisteron.

    Succédant à son père, Henri, qui fut le fondateur de Sudalpes, il a été un chef d’entreprise très investi et très proche de ses employés et lorsqu’il a pris sa retraite et transmis le flambeau à Gérard Nicolas, ce fut très difficile pour lui de se séparer de son équipe et de cette société, car il adorait son métier.

    Impliqué dans la vie associative sisteronaise, Raymond Michel a été Trésorier de l’Association de Gestion des Affaires Culturelles (A.G.A.C.), membre de l’Association Philatélique Sisteronaise, mais aussi Rotarien pendant trente ans.

    Cet homme de culture aimait la peinture et la littérature, mais ce que l’on sait moins, c’est qu’il était passionné par les jouets miniatures et avec François Collomb, il a organisé plusieurs expositions sur ce thème, notamment au Complexe des Marres.

    Raymond Michel avait aussi une véritable passion pour les santons – le petit peuple provençal, comme il disait – à l’origine de l’amitié qui le liait avec Liliane Guiomar, Premier Ouvrier de France.

    Sisteronais authentique, homme cultivé, homme courageux, homme de caractère aussi, Raymond Michel était un personnage attachant qui va laisser un grand vide parmi la grande famille sisteronaise. Je suis très heureux de l’avoir rencontré chez lui, il y a trois semaines, ce fut un moment plein d’émotion.

    Père de trois enfants, marié à Eliane avec qui il aurait fêté cinquante ans d’union le 23 décembre prochain, Raymond Michel est parti après une année de combat contre la maladie.

    A Eliane, à ses enfants et petits-enfants, à toute sa famille, j’adresse mes plus sincères condoléances et mes amicales pensées.

    Repose en paix Raymond, et merci pour tout ce que tu as fait pour nous.

    JOURNEE D’HOMMAGE AUX « MORTS POUR LA FRANCE » EN AFRIQUE DU NORD

    5 décembre 2018

    Journée hommage 5 déc (19)

    Mercredi 5 décembre, Monsieur Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron, Madame Fabienne ELLUL, Sous-préfet de Forcalquier, Madame le Capitaine de gendarmerie Laurence MAZOYER, Messieurs LEBRE et URSO, anciens combattants, déposaient une gerbe au monument aux morts, en présence des porte-drapeaux, de la Police municipale, des membres du conseil municipal, pour la journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie.

    La cérémonie s’est poursuivie par la lecture du message de Madame Geneviève DARRIEUSSECQ, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées, par Madame Fabienne ELLUL :

    « En cette journée nationale, nous nous rassemblons pour renouveler l’hommage de la Nation aux « morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. Nous nous souvenons également des victimes civiles.

    Il y a 60 ans, la guerre d’Algérie entrait dans sa quatrième année. Après les espaces frontaliers et les paysages accidentés des Aurès et de la Kabylie, elle avait gagné Alger. Un pas supplémentaire dans la violence était franchi. En 1958, cette guerre était à l’origine de la chute d’une République et de l’avènement d’une nouvelle.

    Il y a 60 ans, des soldats de métiers, des centaines de milliers déjeunes hommes appelés ou rappelés sous les drapeaux et des membres des forces supplétives combattaient pour la France. Alors que la conscription battait son plein, toute une génération d’appelés a eu « 20 ans dans les Aurès ». Elle y a découvert le visage de la guerre d’Algérie. Une guerre âpre et éprouvante! Violente ! Brutale ! Une guerre qui marque pour la vie. Tant de soldats combattants, tant de familles concernées, tant de conséquences sur notre histoire : ainsi, c’est la société tout entière qui a été impliquée dans ce conflit de décolonisation. De 1952 à 1962, en Algérie, au Maroc et en Tunisie, près de deux millions d’hommes ont servi nos armes. 70 000 ont été blessés, 25 000 sont tombés pour la France. Ces hommes ont combattu avec courage et dévouement pour nos couleurs. Aujourd’hui, ils reposent dans la mémoire nationale et la France les honore. Nous n’oublions pas les souffrances des civils, victimes de la guerre ou fauchés par un attentat. Nous pensons à toutes les femmes et à tous les hommes dont les destins ont été bouleversés par ces combats. Nous pensons aux Français rapatriés qui ont abandonné une terre qu’ils aimaient tant et qui ont souffert de ce déracinement. Nous pensons également aux harkis qui ont été contraints de quitter leur terre natale et qui ont été accueillis dans des conditions indignes en France. Nous pensons aux disparus. A ces hommes et à ces femmes, civils et militaires, dont la trace a été perdue. Les armes se sont tues depuis 56 ans. Progressivement, l’histoire s’empare de cette période dont la mémoire demeure, aujourd’hui encore, vive et plurielle. Afin que les jeunes générations aient une juste compréhension de ce conflit, il est nécessaire d’assurer par l’éducation la transmission de la connaissance et de ces mémoires. Pour cela, nous ne devons pas oublier les femmes et les hommes qui ont participé ou qui ont subi ces conflits et ces combats. C’est le sens de cette journée nationale. »

    RECEPTION LAURENT VOULZY VENDREDI 7/12 A 17 HEURES EN MAIRIE DE SISTERON

    5 décembre 2018

    CONCERT LAURENT VOULZY 7 DECEMBRE SISTERON